Víkingur Ólafsson

nov.
01

dim. 1 novembre à 11:00

15 Avenue Montaigne
75008 Paris
France
Paris

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Au programme :

  • Debussy Prélude, extrait de La Damoiselle élue

  • Rameau Le Rappel des Oiseaux, Rigaudon, Rigaudon avec double Musette en rondeau (Tendrement), Tambourin, La Villageoise (Rondeau), Gigue en rondeau I, Gigue en rondeau II, extraits de la Suite en mi mineur

  • Debussy Jardins sous la pluie, extrait d'Estampes

  • Serenade for the Doll, The Snow is Dancing, extraits de Children's Corner

  • Rameau Les Tendres Plaintes, Les Tourbillons, L'Entretien des Muses, extraits de la Suite en ré

  • Debussy Des pas sur la neige, prélude n° 6 extrait du Livre I

  • Rameau La Joyeuse, Les Cyclopes, extraits de la Suite en ré

    Entrée pour les Muses, Les Zéphyres, Les Saisons, Les Heures et les Arts, extraits des Boréades (transcription de Víkingur Ólafsson)

  • Debussy La Fille aux cheveux de lin, prélude n° 8 extrait du Livre I

  • Ondine, prélude n° 8 extrait du Livre II

  • Rameau La Cupis, La Rameau, extraits des Pièces de clavecin en concert

  • La Poule, Menuet majeur et Menuet mineur, L'Enharmonique, Les Sauvages, L'Egyptienne, extraits de la Suite en sol

Le monde l'a découvert dans la musique de notre temps. Il n'est d'ailleurs pas rare de l'entendre défendre Adams, Adès et d'autres. Mais à l'issue d'un premier album d'Etudes de Glass sous cartouche Deutsche Grammophon, Vikingur Ólafsson revint à J.-S. Bach, qui mit encore la critique à genoux. Il faut dire que sous ses airs de gendre idéal, l'émoulu de Julliard ne fait rien comme tout le monde. Et ce n'est pas le New York Times qui nous contredira, lui qui qualifia le virtuose de "Glenn Gould islandais". Tant qu'à s'approprier tout ce qu'il touche, le voici qui croise Rameau et Debussy. Quel rapport entre ces musiciens que deux siècles séparent ? La France, certes, mais aussi le sens de la couleur et un certain appétit de liberté. Voire plus si affinités.

Coréalisation : Jeanine Roze Production / Théâtre des Champs-Elysées

A Savoir :

Pour des raisons de sécurité, l'accès au théâtre est interdit aux enfants de moins de 3 ans.

Source: http://www.billetreduc.com/259770/evt.htm


15 Avenue Montaigne
75008 Paris
France

#concert
Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.