Şeb-İ Arûs - Concert Poétique et Spectacle de Sema

déc.
17

mar. 17/12/2019 de 19h00 à 22h00

MPAA ST Germain
4 rue Félibien 75006 Paris
75006 Paris
France
Paris

Hommage aux mystiques Soufis: concert de piano par Joanna Goodale accompagnée de lectures poétiques par Leili Anvar, suivi d'un spectacle de Sema par l'Ensemble Destar (Turquie).

Joanna Goodale Pianiste franco-suisse d’origine anglo-turque, Joanna Goodale se distingue par un parcours éclectique et libre, décloisonnant le répertoire classique en le reliant aux musiques du monde et à ses propres « comprovisations ». Joanna Goodale est invitée à jouer en France, en Suisse, en Allemagne, en Turquie, en Espagne et au Royaume-Uni. Diplômée d’un Master of Arts en Piano (Genève) et d’un Master of Arts en Anthropologie (Londres), elle poursuit sa carrière de concertiste avec authenticité et bénéficie des conseils de pianistes internationaux tels que Alice Ader, Alain Kremski, Cédric Pescia, Menahem Pressler et Anne Queffélec. Son premier album BACH IN A CIRCLE réunissant l’oeuvre de Bach à ses arrangements de musiques soufies (Turquie / Iran), est sorti en juin 2019 chez Label Paraty avec le soutien de la Fondation Tempo, de la Fondation Engelberts et de la RTS Espace 2. Leili Anvar Chercheuse en littérature mystique et traductrice, Leili Anvar est aussi une femme de radio et comédienne. Elle met en voix des récitals de poésie, accompagnée par de prestigieux musiciens/compositeurs. Elle a créé des récitals poétiques au festival de Fès des musiques sacrées du monde, au Théâtre de la Ville, à l’UNESCO, à la Chapelle Matisse de Vence, au festival des musiques sacrées de Grasse, de Perpignan, au Forum 104, aux Rencontres de Cannes, au Théâtre d’Antibes, aux Bibliothèques idéales de Strasbourg, au Musée Marmottant, au Musée Gustave Moreau, au Couvent de Dominicains de Haute Alsace, au Château de Mercier à Sierre, au Festival de Fès des culture soufies… Ensemble Destar Inscrit en 2008 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité auprès de l’UNESCO (originellement proclamé en 2005), Les Mevlevî sont un ordre ascétique soufi fondé en 1273 à Konya, d’où ils ont progressivement essaimé dans tout l’empire ottoman. Aujourd’hui, on trouve des Mevlevi dans de nombreuses communautés turques à travers le monde, mais les centres les plus actifs et les plus célèbres restent ceux de Konya et d’Istanbul. Les Mevlevi sont connus pour leur danse giratoire. Après un jeûne recommandé de plusieurs heures, les derviches tourneurs commencent à tourner sur eux-mêmes, prenant appui sur le pied gauche et utilisant le pied droit pour pivoter. Le corps du danseur doit être souple, les yeux doivent rester ouverts, sans rien fixer afin que les images deviennent floues et flottantes. Pendant les cérémonies de danse, ou Sema, un répertoire musical particulier appelé âyin est joué. Comprenant quatre parties de compositions vocales et instrumentales, il est exécuté par au moins un chanteur, un flûtiste ou neyzen, un joueur de timbale et un joueur de cymbales. Les danseurs étaient formés lors d’une retraite de 1 001 jours dans des cloîtres mevlevî (mevlevîhâne) où ils apprenaient les règles d’éthique, les codes de conduite et les croyances par une pratique quotidienne de prière, musique religieuse, poésie et danse. Au terme de cette formation, ils retournaient à leur famille et travail tout en restant membre de l’ordre.

Source: openagenda.com


MPAA ST Germain
4 rue Félibien 75006 Paris
75006 Paris
France


Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.