Les chimères de l'ailleurs

juil.
20

jeudi 25 de 15h00 à 20h00

vendredi 26 de 15h00 à 19h00

sam. 27/07/2019 de 15h00 à 19h00

Bureau d'Art et de Recherche | QSP Galerie
112 avenue jean lebas, Roubaix
59100 Roubaix
France
Roubaix

Œuvres de Marie Aerts, Vir Andres Hera, Frédéric Bruly-Bouabré, Patrick Chapelière, Bertrand Dezoteux, Romuald Jandolo, Augustin Lesage et Rémi Tamburini pour explorer le concept d'Eldorado,

Vernissage : 17 mai à 18h Dans le cadre d’ Eldorado – 5e édition thématique de lille3000 – le Bureau d’Art et de Recherche invite la commissaire indépendante Marianne Feder, laquelle réunit des artistes divers à la Q.S.P. galerie à Roubaix, et propose une sélection d’œuvres contemporaines de Marie Aerts, Vir Andres Hera, Frédéric Bruly-Bouabré, Patrick Chapelière, Bertrand Dezoteux, Romuald Jandolo, Augustin Lesage et Rémi Tamburini. Le terme «eldorado» est défini comme un «pays, lieu, endroit, imaginaire ou réel, où rien ne manque, tant les richesses que les plaisirs», il signifie aussi «le doré». Prétextes ou convoitises engendrent des mythes, des conquêtes et des migrations. À l’exaltation des expéditions et aux fantasmagories exotiques, l’exposition « Chimères de l’Ailleurs » préfère les utopies, et explore les désirs et (dés)illusions, motifs d’un départ vers l’inconnu. Fortune

Signifiant « le doré », El dorado est inhérent au désir de prospérité jalonnant le Temps et l’Espace. Puisant ses origines dans les mythiques cités d’or des Aztèques (Mexique) et des Incas (de la Colombie jusqu’à l’Argentine), au XVIème siècle le précieux métal est le but ultime des épopées des conquistadors espagnols. à partir du XIXème siècle, les filons entretiennent l’espoir des chercheurs d’or lesquels viennent s’imposer aux quatre coins du Globe. Toujours considéré comme une valeur sûre, ce métal précieux incite l’industrie à développer des techniques modernes d’extraction et d’exploitation dans les mines aurifères. La fiévreuse course au trésor inspire et l’imaginaire collectif s’enrichit de nombreuses œuvres de fiction. Espérance

La migration est l’épopée des malheureux. Se libérant des fléaux – dictateur, guerre, misère - les braves fuient le désastre. En quête d’un avenir meilleur, ils s’imaginent des terres hospitalières et prospères. Le cap visé est l’espérance. L’Eldorado devient synonyme de terre d’accueil. Conquête future

Les déplacements de population sont antédiluviens. L’Homme marche, chevauche, navigue, conduit, pilote… La technologie évolue et quelques puissantes organisations acquièrent les moyens d’explorer des territoires inconnus. Est-ce le désir de vie meilleure et la promesse de société nouvelle qui exhorte l’Humanité à se déployer dans le cosmos ? De nombreux aspirants sont déjà volontaires pour la prochaine odyssée humaine : la conquête spatiale. Mais que signifie habiter l’Espace ? Quelles (nouvelles) utopies sont en jeu ? (Et) Au-Delà

Comparé aux promesses célestes, les plaisirs terrestres sont indigents. Presque toutes les croyances récompensent les élus en leur ouvrant les portes du Paradis. Les âmes justes rejoignent l’ultime lieu des délices et jouissent de la béatitude éternelle. Pour les religions abrahamiques, il s’agit du jardin d’Eden. D’autres voies spirituelles proposent d’atteindre l’extase mystique. Entrer dans le nirvana signifie accéder à un état de délivrance pour s’oublier dans l’âme universelle. En partenariat avec Frac Occitanie Montpellier, collectionneurs privés, Nuit des arts , …

Source: openagenda.com


Bureau d'Art et de Recherche | QSP Galerie
112 avenue jean lebas, Roubaix
59100 Roubaix
France


Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.