Concert de soirée N° 5 : Présences suisses

lun. 6 mai à 20:00

Fuseau horaire : Zurich (GMT+02:00)

Place des Volontaires 2
1204 Genève
Suisse
Genève

ALEXEI OGRINTCHOUK hautbois & direction ARTHUR HONEGGER (1892-1955) Pastorale d’été H. 31 (1920) Poème symphonique pour orchestre de chambre WOLFGANG AMADEUS MOZART (1756-1791) Ah se in ciel benigne stelle KV. 538 pour hautbois & orchestre d’après l’Air de concert pour soprano & orchestre OTHMAR SCHŒCK (1886-1957) Sommernacht OP. 58 pour orchestre à cordes JOHANNES BRAHMS (1833-1897) Sérénade N° 2 en la majeur OP. 16 « J’ai embrassé l’aube d’été… » a écrit Arthur Rimbaud et Honegger, rebondissant sur cette épigraphe, a mis en musique, après un été passé dans l’Oberland bernois, la sereine grandeur des Alpes suisses au petit matin. Sons de la nature, chants d’oiseaux, échos d’une fête champêtre et scintillement des étoiles se retrouvent dans la Sommernacht de Schœck, autre page « suisse » d’une belle douceur et d’un charme discret, toute de finesse et de bons sentiments : la Suisse paisible telle qu’on l’aime ! D’étoiles il est aussi question dans cette aria KV. 538 que Mozart a composée pour Aloysia Weber et ses infinies capacités vocales. Mais Aloysia a épousé Joseph Lange et il nous reste la sublime aria confiée ce soir au seul hautbois dans une fort habile transcription. Quant à Brahms, pour accentuer l’ambiance nocturne de sa Sérénade N° 2, il a supprimé les violons, les trompettes, les trombones et les timbales de son orchestre : démarche astucieuse et effet sonore garanti. Le charme d’un songe par une belle nuit d’été !

Source: http://www.bfm.ch/fr/


Place des Volontaires 2
1204 Genève
Suisse


Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.