Retour à Ithaque

mars
15

ven. 15/03/2019 de 19h00 à 20h30

Maison de quartier Romain Rolland
2 rue Henri Barbusse, Saint-Denis
93200 Saint-Denis
France
Saint-Denis

Rachid Akbal (Cie Le Temps de Vivre)

Après vingt ans d’absence, Ulysse rentre chez lui. Rachid Akbal raconte, joue et danse l'épreuve de l'arc, le massacre des prétendants, les retrouvailles d’un homme et de sa famille trop longtemps séparés. Dans cette histoire, vous avez aussi un rôle à jouer : devenez protagonistes et complices, tour à tour prétendants, Télémaque ou Pénélope. Un spectacle atypique, féroce et tendre, drôle et décalé. Tout public à partir de 11 ans - Durée : 1h30 Voir la bande-annonce De et avec : Rachid Akbal - Contrebasse : Marc Bollengier - Lumières : Hervé Bontemps - Spectacle créé en partenariat avec La Baleine qui dit "Vagues" | Avec le soutien de la Direction régionale des Affaires Culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ministère de la Culture et de la Communication (aide à l'écriture). Spectacle accueilli en résidence à l’Agora, scène nationale d’Evry (91). Un banquet participatif Retour à Ithaque est un récit qui aborde des thèmes actuels (l’absence, la quête de pouvoir, la peur de l’étranger, la violence, la place des femmes, la transmission, le retour à la terre) et fait la part belle au mouvement (le massacre des prétendants est chorégraphié) et à la musique (avec la présence d’un contrebassiste) dans un décor constitué de terre rouge, d'eau et de feu. Le spectacle se déroule en deux parties : un préambule d’une demi-heure d’heure qui se joue en dehors de la salle (à l’extérieur ou dans un autre espace) où sont racontées l’enfance d’Ulysse à Ithaque, sa blessure au genou, la fabrication du lit nuptial, autant de clés qui offriront aux spectateurs une longueur d’avance sur les personnages dans la suite du récit. l’entrée en salle où chacun s’installe de manière bi-frontale (voir photo en page suivante). On sert à boire et à manger, les spectateurs deviennent les personnages de l’histoire. Le spectacle se déroule ensuite sur un fil entre narration et interaction. Lorsque le 4e mur se brise, il leur est proposé d’entrer dans le jeu, de devenir acteurs et partenaires. Puis la narration reprend. Dans ce jeu subtil d’aller-retour se crée une complicité entre le conteur et les spectateurs. Nourri de la pratique du conte, de l'improvisation et du théâtre de rue, Rachid Akbal sollicite la participation de façon singulière, sans mettre le spectateur en défaut, sans franchir la limite de la timidité ou de la pudeur et sans perdre le fil du récit. Il choisit avec soin les participants, donnant oralement les indications de jeu et le texte à dire. Avec simplicité, il les place dans l’urgence de l’instant, les guide et, ce faisant, libère la parole et la spontanéité collective (certains spectateurs se prennent tellement au jeu qu’ils se mettent à improviser librement !). Donner la parole aux spectateurs est un geste assumé pour les engager dans le propos artistique, dépasser le cadre habituel de l'écoute silencieuse et de l'émotion, redéfinir des codes pour un théâtre partagé par le plus grand nombre.

Source: openagenda.com


Maison de quartier Romain Rolland
2 rue Henri Barbusse, Saint-Denis
93200 Saint-Denis
France


Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.