Longueur d'ondes, histoire d'une radio libre

mars
15

ven. 15/03/2019 de 20h00 à 20h55

TJP Petite Scène
1, rue du pont Saint Martin 67000 Strasbourg
67000 Strasbourg
France
Strasbourg

Bérangère Vantusso / Cie Trois-six-trente

Bérangère Vantusso redonne vie à la radio pirate Lorraine Cœur d’Acier, créée en 1979 à Longwy par la CGT. Un hommage à l’une des premières radios libres françaises ayant existé pendant seize mois et accompagné les luttes populaires contre le démantèlement de l’industrie sidérurgique dans la région. Librement inspirée du documentaire radiophonique Un morceau de chiffon rouge, la metteuse en scène fait appel à l’artiste Paul Cox pour illustrer des slogans et jouer avec les mots dans un kamishibaï géant aux couleurs pop.La forme du spectacle s’inspire de cet art du conte populaire né au Japon, littéralement « théâtre de papier », où un narrateur raconte une histoire en faisant défiler de grands dessins glissés dans un castelet en bois. Une sorte de roman graphique à effeuiller en parlant. Dans un studio d’enregistrement d’où sont envoyés des sons d’archives, une profusion d’illustrations revisite la résistance épique organisée à cette époque, qui n’est pas sans rappeler le mouvement Nuit Debout.Destinée à être le média du combat des ouvriers pour préserver leurs emplois et leur dignité, radio Lorraine Cœur d’Acier a transcendé cette lutte. En effet, la population s’en est massivement emparée pour s’exprimer et résister face au cynisme politique. Elle a incarné la beauté d’une insoumission collective par la parole et la pensée, devenant une expérience démocratique fondatrice pour bon nombre de personnes. Comédienne formée au CDN de Nancy, Bérangère Vantusso, aborde pour la première fois la marionnette en 1998, alors qu’elle étudie à la Sorbonne Nouvelle. Elle reconnaît d’emblée dans cet art le point crucial de son questionnement quant à l’incarnation et à la prise de parole scéniques, et devient marionnettiste auprès de François Lazaro, Emilie Valantin, Michel Laubu ou Sylvie Baillon. En 1999, elle réunit autour d’elle plusieurs artistes et fonde la compagnie trois-six-trente dont elle met en scène tous les spectacles.Elle y affirme une identité qui unit une recherche où se rencontrent théâtre et marionnette contemporaine à travers l’hyperréalisme. Elle a présenté au TJP Le Rêve d’Anna (2015), L’Institut Benjamenta (2016) et Le Cercle de craie caucasien (2017). https://www.tjp-strasbourg.com/longueurdondes/

Source: openagenda.com


TJP Petite Scène
1, rue du pont Saint Martin 67000 Strasbourg
67000 Strasbourg
France


Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.