Finance verte

nov.
22

jeu. 22 novembre à 18:30

Maison de l'Europe de Paris
29 Avenue de Villiers
75017 Paris
France
Paris

La finance au service de l'environnement, c'est possible ? C'est en tout cas un concept qui se développe aujourd'hui appelé la «   finance verte » . Ce terme d é finit les actions et op é rations financi è res qui favorisent la transition é nerg é tique et la lutte contre le r é chauffement climatique. Pour la plupart vous avez déjà entendu parler de certaines de ces actions comme le bonus-malus écologique appliqué sur les voitures ou la fameuse taxe carbone. Une facette néanmoins moins connue, mais qui connait un développement important, ce sont les obligations vertes c'est-à-dire des emprunts destinés à financer des projets à vocation écologique. Développées par les acteurs institutionnels de la finance, et notamment la Banque Mondiale, les obligations vertes ont depuis été investies par les acteurs privés. Quel est le statut de ces "obligations vertes" ? Quelle est la part de finance verte dans notre économie et est-elle amenée à se développer et à se préciser dans les années à venir ? Quels sont les intérêts des acteurs publics et privées, en particulier ceux du secteur de l'énergie et de la finance, à s'emparer de ce nouvel instrument financier ? C'est autant de questions que nous nous poserons au cours de cette conférence.

Avec la participation de Michel DERDEVET, secrétaire général d'Enedis, Sylvie GOULARD , sous-gouverneure de la Banque de France et Daniel KOEBNICK, responsable pour le financement des projets à la SaarLB, banque régionale franco-allemande. Le débat sera modéré par Benoît MONANGE, directeur de la Fondation de l'Ecologie Politique. Evénement organisé dans le cadre des activités du Centre d'information Europe Direct. Inscription obligatoire à la conférence, dans la limite des places disponibles, sur www.paris-europe.eu Ouverture des portes à 18h00 et dernier accès à 18h30.

Source: http://www.eventbrite.fr/


Maison de l'Europe de Paris
29 Avenue de Villiers
75017 Paris
France

Politique
Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.