« Pirater » l’humain. Données, manipulations et enjeux éthiques

déc.
11

mar. 11/12/2018 de 19h30 à 20h30

Collège des Bernardins 20, ru de Poissy -75005 Paris
Collèges des Bernardins 20 rue de Poissy, 75005 Paris
75005 Paris
France
Paris

Dans le cadre de la recherche sur Humanisme numérique du Collège des Bernardins, une soirée pour débattre des risques et des enjeux éthiques de la surveillance à la manipulation par les données.

Nos données personnelles sont collectées et utilisées en permanence par les services en ligne, comme Google ou Facebook ou encore exploitées par les publicitaires pour personnaliser les contenus ou les publicités. Cette surveillance par les données, qu’on appelle parfois « surveillance liquide » ou « Dataveillance » est aujourd’hui omniprésente. Ce que l’on sait moins, c’est que nos données personnelles sont de plus en plus utilisées pour nous influencer, voire nous manipuler. En contrôlant les informations que nous recevons en ligne et en les adaptant à nos comportements, un service comme Facebook peut servir à influencer nos comportements de clients, nos opinions, nos émotions, voire, comme le suggère l’affaire récente « Cambridge Analytica », nos choix politiques. Avec le développement de l’Intelligence Artificielle, les techniques de détection des émotions et de l’utilisation de la neuroscience en marketing ainsi que les techniques de manipulation vont devenir de plus en plus efficaces, dangereuses et insidieuses. Les fake news seront de plus en plus réalistes et difficilement détectables, et utiliseront des nouveaux formats comme le son ou la vidéo (les deep fakes). La manipulation de masse en ligne par les données est un danger croissant pour nos libertés et nos démocraties. Il s’agit d’un problème étonnamment sous-estimé aujourd’hui et qui mériterait beaucoup plus d’attention, de transparence et de recherche ! Comment peut-on se protéger ?

Source: openagenda.com


Collège des Bernardins 20, ru de Poissy -75005 Paris
Collèges des Bernardins 20 rue de Poissy, 75005 Paris
75005 Paris
France


Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.