Rencontre avec les auteurs en résidence à la Villa départementale Marguerite Yourcenar : Nina Kéhayan, Irina Teodorescu et Antoine Mouton

sept.
16

dim. 16/09/2018 de 15h00 à 17h00

Villa départementale Marguerite Yourcenar
2266 Route du parc - 59270 Saint-Jans-Cappel
59270 Saint-Jans-Cappel
France
Saint-Jans-Cappel

Venez rencontrer les trois écrivains en résidence à la Villa et échanger avec eux!

Nina Kehayan est née en France en 1946. Agrégée de russe, elle a enseigné la langue, la littérature et la civilisation russes à Marseille où elle réside toujours. Elle est également traductrice de littérature russe contemporaine. Avec son mari, le journaliste et écrivain Jean Kéhayan, et leurs deux enfants, elle passera deux ans à Moscou. Ils en rapporteront un témoignage à deux voix très intéressant sur la société soviétique, intitulé Rue du Prolétaire rouge , paru au Seuil en 1978. Ils écriront ensemble encore deux autres ouvrages sur ce sujet : Le Chantier de la place rouge , Seuil 1988, et La Complainte du dernier kolhoze , Seuil 1995. Son roman, Un Soldat dans la neige , est paru aux éditions L’Aube en 1994. Elle est enfin l’auteure d’un récit, Tauba, Juive de Bessarabie à Paris paru en 2016 aux éditions Le Bord de l’eau. Antoine Mouton est né en 1981. Son premier livre, Au Nord tes parents , publié aux éditions La Dragonne en 2004, remporte le Prix des Apprentis et Lycéens de la Région PACA. Il écrit des romans, des nouvelles, de la poésie, et travaille parfois pour le théâtre. Ses textes donnent souvent lieu à des performances, en collaboration avec des musiciens, une chorégraphe, ou seul. Il est actuellement libraire au théâtre de la Colline à Paris. En 2008, est publié Berthe pour la nuit , en 2011, Où vont ceux qui s'en vont? , aux éditions la Dragonne. En 2013, le récit intitulé Les chevals morts , est publié aux éditions Les Effarées. En 2015, son roman, Le metteur en scène polonais , paraît chez Christian Bourgois éditeur. En 2017, paraissent deux récits : Chômage monstre , aux éditions de La Contre-Allée, et Imitation de la vie , chez Christian Bourgois éditeur. Irina Teodorescu est née à l'Est où elle a appris les chats, la poésie, les cerisiers et les gens qui dorment à quatre la nuit. À 19 ans, elle débarque et s’installe à Paris alors qu’elle ne parlait pas un mot de la langue de Molière. Elle vit depuis 18 ans entre Paris et Rennes, entre l'écriture et le dessin, entre une pièce de théâtre et un quatrième roman. Dans ses écrits, Irina Teodorescu fait preuve d’une entraînante énergie narrative. Avec légèreté et grâce, elle dépeint un monde très coloré, tantôt réaliste, tantôt presque irréel et imaginaire, dont l’écriture se fait habilement l’écho. Son deuxième roman, Les Etrangères , est une fable lumineuse et onirique, tandis que son premier, La Malédiction du bandit moustachu , est un conte disjoncté et tragique qui se lit en souriant. Son troisième roman, Celui qui comptait être heureux longtemps , paraîtra en 2018 aux éditions Gaïa.

Source: openagenda.com


Villa départementale Marguerite Yourcenar
2266 Route du parc - 59270 Saint-Jans-Cappel
59270 Saint-Jans-Cappel
France

Spectacle - Lecture Gratuit
Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.