Défilé Zarif (vêtements) et Azezana (écharpes)

sept.
16

dim. 16/09/2018 de 13h00 à 14h00

dim. 16/09/2018 de 15h00 à 16h00

Ambassade d'Afghanistan
32 avenue Raphaël 75016 Paris
75016 Paris
France
Paris

Le fil du partage tissé par des mains d’enfants, d’artistes plasticiens, photographes, vidéastes, créateurs de mode et artisans.

L'ambassade de la R.I. d'Afghanistan en France ouvre, pour la troisième année consécutive, ses portes au public. C’est en 1938 que l’Afghanistan a acheté le magnifique bâtiment du 32 avenue Raphaël. Le gouvernement – royal, à l’époque de l’acquisition – est le huitième propriétaire de cet hôtel particulier, construit après l’annexion en 1864 par la ville de Paris des terrains du bois de Boulogne qui faisaient partie auparavant de la commune de Passy. Outre la visite libre, l’exposition de photographies et de peinture sur le patrimoine afghan, l’exposition de dessins d’enfants, nous suivrons le fil du partage brodé ou tissé par les femmes de l’atelier social Zarif, à Kaboul et celles d’Azezana, dont les foulards et écharpes sont tous des pièces uniques, en soie, tissés à la main. Zarif Design, c’est treize ans d’activité au sein des métiers d’art de la couture et de la mode. La participation et la formation de femmes est une composante majeure de l’activité de Zolaykha Sherzad, sa dirigeante et créatrice. Les artisans de Zarif tissent dans un atelier social la riche soie, les cotons rayés traditionnels des Chapans ; ses tailleurs, couturières, brodeuses, travaillent étoffes, laines des montagnes, peaux de l’agneau du pays de Caracul, vestes, manteaux ou gilets « Poustine » des années 70. La ligne pure des vestes, l’allure des manteaux, la finesse des broderies, la luminosité des fils de soie font des créations de Zarif des œuvres d’art. L’initiatrice du projet Azezana, Shaima Breshna, choisit les motifs ainsi que le choix des combinaisons de couleurs et du design : les couleurs unies ou l’arrangement des rayures colorées ou encore avec des accents discrets de couleur. Les différents motifs sont réalisés par 17 femmes et stagiaires en partant des fibres de soie teintes par elles-mêmes en partie à partir de plantes. Le nom AZEZANA, composé des mots afghans « Arzoe Zane Afghan » signifie « L’espoir des femmes afghanes ». C’est dire la couleur sociale d’Azezana, qui, en donnant la possibilité d’acquérir une formation offre aux femmes embauchées ainsi qu’à leurs enfants de quoi vivre. Il y a en Afghanistan plus d’un million de veuves de guerre et plus d’un million et demi d’enfants qui ont perdu leur père, leur mère ou les deux parents. A 13 heures, projection d’un film sur la formation et le travail dans les ateliers Zarif. Source: Ministère de la Culture

Source: openagenda.com


Ambassade d'Afghanistan
32 avenue Raphaël 75016 Paris
75016 Paris
France

Atelier - Démonstration - Savoir-faire Gratuit
Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.