Mise en fonctionnement du canon méridien du Palais-Royal

sept.
15

sam. 15/09/2018 de 11h50 à 12h00

dim. 16/09/2018 de 11h50 à 12h00

Domaine national du Palais-Royal - Ministère de la Culture, Conseil d'État, Conseil Constitutionnel
RDV Place Colette (sortie par le Péristyle de Chartres, rue de Montpensier) 75001 Paris
75001 Paris
France
Paris

Mise en fonctionnement du canon méridien du Palais-Royal par un artificier dans le Jardin du Palais-Royal, parterre sud.

Une des méridiennes les plus consultées à Paris au XVIIIe siècle était située au 21 de la rue des Bons-Enfants, qui donnait alors directement sur les jardins du Palais Royal. Cette méridienne, aujourd'hui disparue, est probablement celle qui avait été calculée par l'astronome Jérôme La Lande, ainsi qu'il le rapporte dans son Encyclopédie méthodique en 1789. En 1780, lorsque le Palais Royal devint la propriété du duc de Chartres, celui-ci entreprend la construction de galeries qui rétrécissent les jardins, ce qui prive les habitués de leur méridienne. Le duc promet alors de remettre un cadran solaire : le canon méridien. Pendant environ deux siècles, de 1550 à 1750, seuls les cadrans solaires indiquaient « l’heure vraie », c'est-à-dire, l’heure du soleil. L’heure des montres et des horloges qui commençaient à se développer étaient différente de celle du soleil, car elles ne pouvaient indiquer qu’un temps régulier, « le temps moyen ». Il fallait donc régler chaque jour sa montre à partir d’un cadran solaire ou d’une méridienne qui indiquait le « midi vrai ». Le canon méridien fut en premier lieu acoustique, c'est-à-dire muni d'une petite chambre qu'on remplissait de poudre et qui formait ainsi une explosion dès que le soleil y frappait. Puis, vers 1786, il fut remplacé par un canon solaire plus raffiné conçu par le Sieur Rousseau, horloger au 95 de la galerie de Beaujolais. Le canon en bronze tonnait à midi, grâce à une loupe qui provoquait la mise à feu de la mèche les jours de soleil. Bien des années plus tard, même si le canon avait cessé de tonner à partir de 1914 en application de la loi de 1911 qui imposa à la France l’heure de Greenwich, c'est-à-dire l’heure du temps moyen de Paris, il est toujours resté en place, abrité sous une cage de verre. Or, en 1974, on constate qu'il est dans un état pitoyable, la cage protectrice et la loupe ont disparu. Quant au canon lui-même, au sol et à l'unique branche restante du support de la loupe, ils étaient très oxydés! Fin 1974, le Lions Club de Paris du Palais-Royal décide de le restaurer, on a ainsi pu reconstituer la fourche en bronze et le support réglable de la lentille, en prévoyant un cube de Plexiglas pour protéger le canon. Il suffisait de bourrer dans le tube quelques grammes de poudre noire pour obtenir une forte détonation, soit lorsque l'image du soleil à travers la loupe arrive sur une lumière à la base du canon, soit lorsqu'on approche une mèche enflammée de cette lumière. C'est ainsi que le nouveau canon solaire tonnait une fois par semaine le mercredi à midi, allumé à la mèche et non par le soleil. En 1980, c'est l'état du canon, et plus particulièrement la loupe, qui nécessite une nouvelle restauration. Puis, à partir de juillet 1990, Christian Dupavillon, directeur du patrimoine, décide, en accord avec Jack Lang, alors ministre de la Culture et de la Communication, de reprendre la tradition et de faire tonner le canon tous les jours à midi. Mais dans la nuit du 15 au 16 avril 1998, le petit canon fut dérobé. Une réplique fut réinstallée dans le jardin à sa place d’origine en 2002. De par son importance dans le cœur des promeneurs parisiens et des touristes, il a été décidé de le remettre en fonction. A l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2018 les 15 et 16 septembre prochains, à midi, le petit canon du Palais-Royal tonnera de nouveau. Source: Ministère de la Culture

Source: openagenda.com


Domaine national du Palais-Royal - Ministère de la Culture, Conseil d'État, Conseil Constitutionnel
RDV Place Colette (sortie par le Péristyle de Chartres, rue de Montpensier) 75001 Paris
75001 Paris
France

Atelier - Démonstration - Savoir-faire Gratuit
Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.