Exposition : Léon Azéma. L'Architecture, un art du partage

sept.
15

sam. 15/09/2018 de 10h00 à 19h00

dim. 16/09/2018 de 10h00 à 12h00

dim. 16/09/2018 de 14h00 à 17h00

Médiathèque François-Villon
2-4 rue Le Bouvier 92340 Bourg-la-Reine
92340 Bourg-la-Reine
France
Bourg-la-Reine

L'exposition présente l'œuvre de l'architecte Grand Prix de Rome Léon Azéma (1888-1978) auteur notamment de l'Ossuaire de Douaumont, du réaménagement du Parc de Sceaux et du Palais de Chaillot.

Nous lui devons l’une des vues les plus célèbres au monde : depuis l’esplanade du Palais de Chaillot, cette perspective qui domine les jardins du Trocadéro, le Champ de Mars et sa Tour Eiffel. Avec Jacques Carlu et Louis-Hippolyte Boileau, il transforme cet ancien Palais du Trocadéro à l’occasion de l’Exposition Internationale de Paris en 1937. Point d’orgue de la manifestation, vitrine officielle de l’Art français, le Palais consacre le goût des années 30 pour les Arts déco. Quand l’architecture monumentale se marie à l’art du décor des sculpteurs et des peintres. Quand la notion de partage domine le monde des arts. Grand Prix de Rome en 1921, issu du sérail de l’Ecole Nationale Supérieur des Beaux-Arts, architecte de la ville de Paris chargé des promenades et des expositions en 1927, puis au sein d’une administration des Postes en plein renouveau dès 1928, lauréat de nombreux concours dont ceux du Palais de justice du Caire ou de l’Ossuaire de Douaumont (1921), Léon Azéma ne s’est jamais contenté de se calquer aux modes de son siècle. Il a abordé au contraire une variété de sujets, exploré une large palette de possibilités créatrices. Travailleur insatiable, mû par la passion de son art, Léon Azéma n’avait donc de méconnaissance pour aucune typologie de bâtiments. En témoignent l’Ossuaire de Douaumont, monument à la gloire des soldats de la Grande guerre devenu aujourd’hui haut lieu de la mémoire nationale ; les nouvelles cascades et le réaménagement du parc de Sceaux, propice à la détente et aux loisirs qui offrent toujours au domaine un visage résolument moderne ; les aménagements de nombreux parcs à Paris tels ceux de Montsouris, des buttes Chaumont ou de la Cité universitaire, devenus emblématiques de la capitale. La ville de Bourg-la-Reine le compte parmi ses habitants dès 1941, au 4 avenue Aristide Briand où il construit la maison-atelier qu’il a spécialement conçue pour accueillir vie familiale et activités professionnelles. Décédé à l’âge de 90 ans, il est enterré au cimetière de Bourg-la-Reine. Source: Ministère de la Culture

Source: openagenda.com


Médiathèque François-Villon
2-4 rue Le Bouvier 92340 Bourg-la-Reine
92340 Bourg-la-Reine
France

#expo Gratuit
Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.