Réalisation de toiles par un artiste

sam. 06/04/2019 de 9h00 à 18h00

Izieu Mémorial des enfants juifs exterminés
70 route de Lambraz - 01300 IZIEU
01300 Izieu
France
Izieu

Appréhender la mémoire des enfants d’Izieu à travers une démarche mémorielle partagée, la réalisation d’une œuvre d’art, et sa confrontation avec les documents d’archives de la maison d’Izieu

Contenu La proposition de l’artiste Olivier Camen se veut une œuvre « collective » pour laquelle il va faire appel à 44 parents (toutes origines, confessions, nationalités ou types de familles). Chacun se verra confier la mémoire (qui s’inscrit toujours dans le présent) d’un des enfants d’Izieu, afin qu’il devienne un « relais de mémoire ». Il devra alors entamer une recherche à partir du nom de l’enfant en utilisant tous les moyens à sa disposition (internet, documents, lectures…). Ces informations, cette quête, seront consignés dans un cahier scolaire (les cahiers étaient rares et donc précieux à la colonie). Le relais de mémoire travaillera ensuite sur le document photographique de l’enfant et communiquera à l’artiste les éléments nécessaires à la réalisation des toiles : des vêtements qu’il aura recherché, chiné, et correspondant scrupuleusement à ceux portés par l’enfant le jour où le cliché a été pris. Le relais de mémoire devra alors trouver une valise ancienne d’enfant, la remplir avec le cahier, les vêtements, les étoffes, matières, chaussures, ou tout autres accessoires ou objets qui seront ensuite utilisés pour la réalisation des toiles, puis il glissera une lettre dans la valise où il s’adressera à l’enfant qu’il s’est vu confier. « Cette lettre à …» témoignera de sa quête de mémoire. L’œuvre créée sera donc une installation importante qui sera exposée dans des lieux très visibles (mairies, hôtels de département ou de région Occitanie) dès 2019, puis dans les Lieux de mémoire de la Shoah qui souhaiteront l’accueillir. Elle reviendra finalement à la Maison d’Izieu selon le vœu de l’artiste. Finalité pédagogique Un projet pédagogique de médiation culturelle autour de la création artistique a été initié en 2016 et soutenu par La Maison d’Izieu, l’ensemble des structures culturelles de la Ville de Sérignan (Médiathèque Samuel Beckett, Château Vargoz, salle de spectacle La Cigalière…), le Musée Régional d’Art Contemporain de Sérignan (MRAC), l’Education Nationale ainsi que l’ensemble des collectivités territoriales (Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée (CABEME), Département de l’Hérault (CG34), Région Occitanie, Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC)). Il a impliqué de nombreux établissements scolaires de Béziers. Un projet pluridisciplinaire, l’installation plastique ‘L’Arbre de Vie’ a pris corps, dans la continuité des rencontres de médiation artistique menées par Olivier Camen sur les collèges et lycées en 2016 sur l’agglomération de Béziers. Ces rencontres abordaient les histoires des maisons d’enfants et plus particulièrement, celle d’Izieu lors de la seconde guerre mondiale de même que le travail de création en cours de l’installation plastique « Au revoir les enfants » qui a déjà été présentée à 230 collégiens en 2017 et pourrait en toucher 300 en 2018 Ce dispositif pédagogique accompagnera l’exposition durant tout son parcours.

Source: openagenda.com


Izieu Mémorial des enfants juifs exterminés
70 route de Lambraz - 01300 IZIEU
01300 Izieu
France


Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.