Piéta for World War I

août
18

vendredi 24 de 9h30 à 18h00

samedi 25 de 9h30 à 18h00

dim. 26/08/2018 de 9h30 à 18h00

Historial franco-allemand de la Grande Guerre au Hartmannswillerkopf
lieu-dit Vieil Armand, D431, 68700 WATTWILLER
68700 Wattwiller
France
Wattwiller

Tapisserie d’Aubusson commémorative du centenaire de la Grande Guerre

Un partenariat pour le centenaire Le tissage de la tapisserie Piéta for World War I, destinée à l’Historial franco-allemand du Hartmannswillerkopf (68) pour commémorer le Centenaire de la Première Guerre mondiale, résulte d’un partenariat conclu en 2014 entre le Comité du Monument national du Hartmannswillerkopf (Haut-Rhin), le Syndicat mixte de la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson, dans la Creuse, et la Mission du Centenaire 14-18. Sa maquette, imaginée par l’artiste allemand et pionnier du Pop Art Thomas Bayrle, a été réalisée grâce au soutien financier du Groupe Würth. L’artiste : Thomas Bayrle La commande de la maquette de la tapisserie a été adressée à Thomas Bayrle (né en 1937), artiste originaire de Berlin. Le plasticien a alors livré une oeuvre magistrale de dimension carrée (4,5 X 4,5 mètres), en noir et blanc, représentant une Piéta – figure de la Vierge pleurant son fils mort qu’elle tient dans ses bras. Ce dessin poignant est composé de la répétition d’un même motif de tête de mort, décliné et étiré de façon à matérialiser les contours de la Piéta par un effet tridimensionnel. Cette multitude de crânes représente autant de pères, de frères, de maris ou de fils tombés sur les champs de bataille. Thomas Bayrle est né en 1937 à Berlin. Il vit et travaille à Francfort. Ses œuvres ont intégré, entre autres, le Musée d’Art Moderne de Francfort, le Musée d’Art de Stuttgart, le MOCA de Los Angeles, le FNAC de Puteaux et le FRAC du Limousin. Ses productions picturales s’inscrivent dans le Pop Art. Elles consistent en la répétition d’un motif à taille variable mis en abîme pour se représenter lui-même, jouant ainsi sur les sensations optiques des spectateurs. Une réalisation exceptionnelle Cette tapisserie de près de 21 m2 a été réalisée par une équipe de lissiers de l’Atelier Patrick Guillot, à Aubusson. Pour l’occasion, la Cité de la tapisserie a mis à disposition des artisans un métier de 8 mètres de long dédié aux les commandes de grande envergure. Ce travail minutieux a véritablement permis de sublimer le dessin de l’artiste en lui ajoutant une dimension supplémentaire, proprement commémorative, ce qui en fait un symbole de la réconciliation franco-allemande. La création met en oeuvre différentes techniques et matières pour créer l’illusion d’optique : coton, laine, soie, rayonne, viscose, jusqu’aux fibres de polyester texturé, pour créer le blanc des yeux de la Piéta. La tapisserie est « tombée du métier » en présence de l’artiste et des représentants des partenaires le 9 juin 2017, après quatorze mois de tissage. Une œuvre itinérante Dès l’origine du projet, la volonté était de faire de la Piéta une œuvre itinérante, destinée à parcourir différents musées et lieux de mémoire en Europe et au-delà. La tapisserie du centenaire a été dévoilée au public le 10 novembre 2017, à l’occasion de l’inauguration de l’Historial franco-allemand de la Grande Guerre, en présence de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Française et de Monsieur Frank-Walter Steinmeier, Président de la République fédérale d’Allemagne. Après une présentation à Aubusson au début de l’année, la Piéta revient à l’Historial du Hartmannswillerkopf pour l’ensemble de la saison culturelle et mémorielle 2018. Les visiteurs pourront la découvrir en ces lieux symboliques du 30 mars au 21 octobre. À la suite de cela, la tapisserie rejoindra le Würthhaus à Berlin, où elle sera présentée en lien notamment avec les cérémonies mémorielles commémorant le centenaire de l’Armistice entre la France et l’Allemagne, à la fin de la Grande Guerre. Un évènement franco-allemand sera notamment organisé autour de l’œuvre dans la soirée du jeudi 15 novembre en partenariat avec l’Office franco-allemand pour la Jeunesse et l’ambassade de France à Berlin. Après cette présentation exceptionnelle en Allemagne, la Piéta poursuivra son itinérance en rejoignant la ville de Chengdu, en Chine en relation avec l’académie des beaux-arts.

Source: openagenda.com


Historial franco-allemand de la Grande Guerre au Hartmannswillerkopf
lieu-dit Vieil Armand, D431, 68700 WATTWILLER
68700 Wattwiller
France

#expo Création artistique Mémoriel
Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.