Création d'une plate-forme d’édition en ligne d'enquêtes ethnomusicologiques (projet Les Réveillées)

déc.
31

lun. 31/12/2018 de 9h00 à 18h00

Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
105 bd Raspail 75006 Paris
75006 Paris
France
Paris

Élaboration d'une plate-forme d'éditorialisation en ligne d'enquêtes ethnomusicologiques menées en France de 1939 à 1983.

Le projet Les Réveillées a pour principal enjeu de mettre à la disposition de la communauté scientifique et de tous ceux qui s'intéressent à la sauvegarde et à la transmission du patrimoine culturel immatériel, un corpus d'une ampleur et d'un intérêt considérables, jusqu'à présent largement inédit. Il consiste en effet à concevoir et déployer une plate-forme d’édition en ligne des archives multimédias (textuelles, graphiques, sonores, photographiques et même, pour une modeste part, audiovisuelles) correspondant aux quelque quarante enquêtes ethnomusicologiques conduites par l’ancien musée national des arts et traditions populaires (MNATP), entre 1939 et 1983, sur le terrain français (tant métropolitain qu’ultramarin) et francophone (îles anglo-normandes, Suisse romande, Val d’Aoste, Canada et Louisiane). Menées au moment où achève de se dissoudre la culture essentiellement orale des “anciens milieux paysans” (J.-M. Guilcher), ces enquêtes, systématiquement réalisées avec des appareils d'enregistrement du son, constituent une source unique pour l’histoire de l’ethnomusicologie et pour la connaissance des pratiques musicales des milieux ruraux. D’une richesse exceptionnelle, la collecte réalisée par les deux principales enquêtrices, Claudie Marcel-Dubois (1913-1989) et Maguy Pichonnet-Andral (1922-2004) comprend, outre des instruments de musique acquis pour le musée, plusieurs dizaines de milliers d’enregistrements sonores contextualisés par de nombreux documents textuels et graphiques, quelques photographies anciennes, des reportages photographiques et quelques films réalisés sur les terrains d’enquête. Longtemps peu accessible, ce corpus est désormais presque entièrement numérisé grâce au concours des institutions patrimoniales qui en assurent conjointement la conservation : les Archives nationales et le MuCEM. Avec leur appui, ce projet porté par le Laboratoire d'anthropologie et d'histoire de l'institution de la culture (IIAC-UMR 8177, CNRS-EHESS), qui est également soutenu par la ComUE PSL, les ethnopôles InOc, CMTRA, GARAE et la FAMDT, a pour ambition de fédérer des chercheurs venant de différentes disciplines, des professionnels de la conservation du patrimoine, de l’information scientifique et technique et du développement web, pour les engager dans une démarche innovante de valorisation numérique. Il s’agit en effet de développer une solution technique permettant de rendre les “dossiers d’enquêtes” ethnomusicologiques du MNATP accessibles au plus grand nombre, d’une part en les éditorialisant de manière à faciliter leur consultation et leur compréhension, d’autre part en les inscrivant dans le web de données liées. Pour en savoir plus : Présentation du projet sur le site de l'EHESS : https://www.ehess.fr/fr/focus-sur-collection/%C2%AB-r%C3%A9veill%C3%A9es-%C2%BB-vers-%C3%A9dition-en-ligne-denqu%C3%AAtes-en-ethnomusicologie Focus sur le portail PSL-Explore : https://explore.univ-psl.fr/fr/thematic-focus/ethnomusicologie-archives-du-paysage-sonore-fran%C3%A7ais

Source: openagenda.com


Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
105 bd Raspail 75006 Paris
75006 Paris
France