Suite n°3 'Europe'

sept.
14

ven. 14/09/2018 de 20h00 à 21h00

sam. 15/09/2018 de 20h00 à 21h00

Bitef - Belgrade International Theatre Festival
29, Terazije Square, Belgrade
Beograd
France
Belgrade

Encyclopédie de la parole / Joris Lacoste & Pierre-Yves Macé

En 2013, l’Encyclopédie de la parole a entrepris un cycle de quatre Suites chorales qui reposent toutes sur le même principe : la reproduction vivante d’enregistrements tirés de la collection de l’Encyclopédie de la parole. Après la Suite n°2 qui orchestrait des paroles-actions, des paroles qui font quelque chose, la Suite n°3 ‘Europe’ s’intéresse aux effets que les paroles ont sur nous, et en particulier à leurs effets indésirables. Nous sommes à tout moment submergés de paroles que nous préférerions ne pas entendre, des paroles qui nous dégoûtent, nous ennuient, nous répugnent, nous mettent en colère, nous dépriment, nous choquent, nous embarrassent, nous agacent, nous hérissent ou nous font pitié. Qu’en faisons-nous ? Quelles stratégies adoptons-nous pour les tenir à distance ? Est-ce que le théâtre et la musique peuvent nous permettre de les neutraliser, d’en conjurer momentanément la violence, de déplacer et d’approfondir le regard que nous portons sur elles ? À l’aide d’un groupe de correspondants dans toute l'Europe, l’Encyclopédie de la parole s’est attachée à rechercher des enregistrements de paroles récentes que, pour des raisons diverses et à différents degrés, nous avions du mal à écouter : des sermons condescendants, des consignes de sécurité, des discours de haine, des complaintes embarrassantes, des agressions verbales, des monologues de solitude, des violences policières, des poésies nationalistes, des entretiens d’embauche standardisés, des coachings pour aller mieux, des humiliations publiques, des lamentations adolescentes... Nous en avons au final sélectionné 26, dans les 24 langues officielles de l’Union Européenne. Sur le mode de Suite n°1 et Suite n°2, ces paroles sont reprises par deux interprètes qui en suivent scrupuleusement les contours, afin d'en rendre la dimension orale dans toutes ses nuances mélodiques, rythmiques, intensives ou timbrales. Leur remise en jeu permet d'en faire retentir la réalité tout en les transposant dans l'espace fictionnel du théâtre. Mais cette fois nous avons décidé de leur ajouter une dimension explicitement musicale : à chacune de ces paroles ”inécoutables” nous avons associé un accompagnement de piano qui les fait sonner comme autant de chansons folkloriques, de récitatifs d’opéra, de mélodies françaises, de lieder allemands, de fados portugais, de tubes pop ou de pièces de musique contemporaine. Tantôt le piano révèle en creux un refrain insoupçonné, tantôt il souligne le tracé mélodique ou les cadences rythmiques des paroles, tantôt il impose une tonalité déconcertante, voire s’émancipe de sa fonction d’accompagnement pour s’ériger en voix concurrente. Toujours, en tout cas, il déplace l'écoute à un endroit inattendu et paradoxal. Car il ne faut pas s'y tromper : en mettant en scène et en musique des paroles problématiques, c’est à un exorcisme joyeux que nous nous livrons, une tentative pour nous libérer de l’emprise et du venin des mauvaises langues.

Source: openagenda.com


Bitef - Belgrade International Theatre Festival
29, Terazije Square, Belgrade
Beograd
France