La Chapelle expiatoire et ses jardins : histoire d'un jardin, mémoire de l'Europe

juin
01

ven. 01/06/2018 de 15h00 à 16h00

sam. 02/06/2018 de 15h00 à 16h00

dim. 03/06/2018 de 15h00 à 16h00

Chapelle expiatoire
29 rue Pasquier 75008 Paris
75008 Paris
France
Paris

Visite thématique à la découverte des jardins de la Chapelle expiatoire, du cimetière de la Madeleine au square Louis XVI.

La Chapelle expiatoire, élevée en 1816 à la mémoire de Louis XVI et de Marie-Antoinette, occupe l'emplacement un ancien jardin, devenu cimetière au XVIIIe siècle : le cimetière de la Madeleine. Lieu d'histoire, lieu de mémoire, il accueille les corps de plusieurs centaines de morts sous la Révolution. Cet événement français influence l'Europe, et la Convention se flatte de compter dans ses rangs 18 élus étrangers : le couteau de la guillotine ne les épargne pas, et le cimetière de la Madeleine ensevelit Suisses, Allemands, Anglais... Lieu de mystères, il inspire les auteurs nourris du roman gothique anglais puis du romantisme. Il alimente également la légende de Madame Tussaud, fondatrice du célèbre musée de cire de Londres. Le visiteur est invité à découvrir les différents jardins du monument, leurs évolution à travers le temps, depuis le cimetière paroissial de la Madeleine jusqu'au square Louis XVI, jardin urbain qui prend forme pendant les grands travaux du baron Haussmann. À l'origine, la Chapelle expiatoire est simplement bordée d'ifs et de cyprès. Le cheminement primitif conduisait le visiteur entre deux doubles haies jusqu'au vestibule sur la façade duquel les motifs végétaux de têtes de pavot et de branche de cyprès, inspirés de l'Antique, rappellent la symbolique du repos éternel. Au-delà, le jardin intérieur, ou «campo santo» surélevé invite le visiteur au recueillement. Sa forme a évolué : un jardin classique a précédé, jusqu'en 1974, les célèbres rosiers blancs floribonds.

Source: openagenda.com


Chapelle expiatoire
29 rue Pasquier 75008 Paris
75008 Paris
France

Visite commentée Tarif habituel Sur inscription L'Europe des jardins
Nous avons temporairement désactivé la possibilité de naviguer vers les tags.