Présentation de l’ouvrage « Els escrits sobre art d'Alexandre de Riquer » par Eliseu Trenc
Le professeur d’Histoire de l’art Eliseu Trenc présente l'ouvrage du moderniste catalan Alexandre de Riquer au Centre d'Études Catalanes de l'Université Paris-Sorbonne le 18 janvier à 18h30.

Évènement indisponible.

Selon le cas, de nouvelles dates appraîtront bientôt ou l'activité proposée sera définitivement supprimée.

jeu. 18/01/2018 de 18h30 à 20h00/strike>

Centre d’Études Catalanes
9, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, 75004 Paris
75004 Paris
France

L’Université de Barcelone a compilé en septembre 2017 pour la première fois l’ensemble des intéressants écrits sur l’art de cet artiste polymathe catalan, qui permettent de mieux comprendre sa position centrale dans une période spécialement fleurissante de l’histoire de l’art en Catalogne. Le professeur d’Histoire de l’art Eliseu Trenc, spécialiste de cette période, a signalé dans plusieurs publications les liens de Riquer avec les mouvements artistiques européens de l’époque comme le préraphaélisme ou Art&Crafts, mais aussi avec l’art japonais ou d’autres tendances en France, en Italie ou en Allemagne.

Alexandre de Riquer (1856-1920) est l'une des figures les plus importantes du modernisme catalan. Issu d’une famille noble traditionnaliste mais tournée également vers l’art et la littérature, il eut une formation cosmopolite, entre autres à l’École des Beaux-Arts de Toulouse.

Proche des artistes peintres et des architectes catalans de sa génération, il participe à l’Exposition universelle de 1888 à Barcelone, mais aussi à la décoration de bâtiments en tant que céramiste par le biais de Lluís Domènech i Montaner (Château des trois dragons) qui dirige également la revue La Ilustración Catalana y Arte y Letras à laquelle de Riquer contribue activement. En 1893, il fonde le Cerce Artístic de Sant Lluc avec les frères Llimona et Alexandre M. Pons, à l'origine du mouvement moderniste propre à la Catalogne.

En 1897, il rejoint les artistes du cabaret Els Quatre Gats, qui éditent une revue et où se retrouve toute l'avant-garde. Il publie des recueils de poésie marqués par le symbolisme illustrés avec ses propres eaux-fortes. En 1900, il devient le directeur artistique de la revue Joventut.

Figure incontournable des arts graphiques, Alexandre de Riquer est l'auteur de nombreuses affiches remarquables, d'ex libris, d'illustrations destinés aux livres, de gravures sur bois et de motifs décoratifs.


Source: openagenda.com