Les écoles de Vienne
Vienne, du classicisme au dodécaphonisme : de la première à la deuxième école de Vienne

Évènement indisponible.

Selon le cas, de nouvelles dates appraîtront bientôt ou l'activité proposée sera définitivement supprimée.

ven. 21/04/2017 de 20h30 à 21h30/strike>

Auditorium du Conservatoire de Montreuil
13 avenue de la Résistance - 93100 Montreuil
93100 Montreuil
France

Avec Joris Rühl [Clarinette], Hélène Silici-Mérot [Violoncelle] & Muriel Blaisse [Piano].

Au programme :

  • Trio op. 11 en sib M pour clarinette, violoncelle et piano de Ludwig Van Beethoven
  • Sonate op. 1 pour piano seul d'Alban Berg
  • deux pièces op. 11 pour violoncelle et piano d'Anton Webern
  • Vier stücke pour clarinette et piano op.5 d'Alban Berg
  • Trio op. 114 en la m pour clarinette, violoncelle et piano de Johannes Brahms

Le classicisme viennois appelé aussi "La Première école de Vienne" prend forme à Vienne autour de Gluck (1714-1787), Haydn (1732-1809), Mozart (1756-1791) et du jeune Beethoven (1770-1827) dans la seconde moitié du XVIIIème siècle. Le mot « école » reflète la concentration des énergies et des personnalités autour d’axes principaux sur le plan du style musical et de l’organisation des formes et du langage, à partir de formations instrumentales spécifiques et non un enseignement quelconque.Les caractéristiques du classicisme viennois sont : un style dramatique fondé sur la tonalité avec une polarisation tonique-dominante nettement affirmée ; le besoin de souligner les contrastes mais aussi de les réconcilier.La seconde école de Vienne est un mouvement musical du XXème siècle.Le qualificatif de "seconde école de Vienne" fait référence à la Première école de Vienne. Elle désigne les compositeurs : Arnold Schönberg, Alban Berg et Anton Webern, qui furent, au début du XXème siècle, les précurseurs de la musique contemporaine, explorant l'atonalité, le dodécaphonisme et le sérialisme.

Le dodécaphonisme est un mode inventé par le compositeur autrichien Arnold Schönberg (1874-1951).Le dodécaphonisme repose principalement sur l'utilisation d'une série dodécaphonique. La série dodécaphonique est une suite de notes respectant les règles suivantes :- La série dodécaphonique comporte les 12 sons de l'échelle chromatique qui ont tous la même importance.- Chaque son de la série ne doit apparaitre qu'une seule et unique fois durant toute la série dodécaphonique.- Après que la série eu été exposée, il est possible d'exposer des variations dont les plus courantes sont : la série rétrograde, le renversement et le rétrograde du renversement.

Mois de l'Europe - Ville de Montreuil